Grand concours de poésie : « Dis-moi dix mots au fil de l’eau »

« Dis-moi dix mots au fil de l’eau »

Envoyez votre texte de slam comprenant la totalité des dix mots à Universlam@gmail.com avant le 31 janvier 2020 pour être publié dans le recueil 2020.

Un texte de slam c’est : 3 minutes maximum à l’oral, sans musique, sans décor, sans costume, sans accessoire.

Les textes retenus seront lus par leurs auteurs lors d’un spectacle le 20 mars 2020 à l’Auberge de jeunesse Yves Robert et seront édités dans un recueil collectif.

Auberge de Jeunesse HI Paris Yves Robert
20, esplanade Nathalie Sarraute (en face du 43 rue Pajol)
75018 Paris
Tel : 01 40 38 87 97

Les recueils 2017, 2018, 2019 et 2020 seront édités en 2020.

http://www.universlam-editions.com/

La nouvelle édition, consacrée à l’eau, invite chacun à étancher sa soif des mots !

Parce qu’elle rassure, inquiète, réconforte, inspire, réjouit, soigne, l’eau croise sans cesse nos existences.

Elle est un bien commun de l’humanité, inégalement partagé dans le monde : ne parle-t-on pas d’un droit fondamental à l’eau ?

10 mots illustrant la thématique

Les mots qui, de près ou de loin, désignent l’eau sont d’une infinie richesse. Dix sont proposés ici, comme autant d’invitations au voyage, à la réflexion, au plaisir, à la poésie.

Jetez-vous à l’eau pour vous en emparer !

aquarelle (nom)
à vau-l’eau (adv.)
engloutir (v.)
fluide (adj.)
mangrove (nom)
oasis (nom)
ondée (nom)
plouf (interj.)
ruisseler (v.)
spitant (adj.)

Définitions des 10 mots

Source : © 2019 Dictionnaires Le Robert – Le Petit Robert de la langue française ; Le Grand Robert de la langue française.

AQUARELLE

[akwaʀɛl] nom féminin

ÉTYM. 1791 ◊ italien acquarella, de acqua « eau »

1/  Peinture légère sur papier avec des couleurs transparentes délayées dans de l’eau. Faire de l’aquarelle.

2/  Œuvre ainsi obtenue. Une aquarelle de Dufy.

VAU-L’EAU (À)

[avolo] locution adverbiale

ÉTYM. 1552 ◊ de àval et eau

■ Au fil de l’eau, du courant.

◆ FIG. Aller, s’en aller à vau-l’eau : se perdre, se désorganiser, péricliter. « Voilà tous mes plans à vau-l’eau » (Balzac).

ENGLOUTIR

[ɑ̃glutiʀ] verbe transitif (conjugaison 2)

ÉTYM. Fin XIe ◊ bas latin ingluttire → glouton
 

1/  Avaler rapidement, tout d’un coup et sans mâcher.➙ dévorer, engouffrer. « Il voit les élèves engloutir viandes et légumes » (Lecomte).

▫ ABSOLT « Les hommes déboutonnés, la face rougie, engloutissaient comme des gouffres » (Maupassant). ➙ se gaver ; FAM. s’empiffrer.
 

2/  FIG. Dépenser rapidement.➙ dilapider, dissiper, gaspiller, 1. manger. Engloutir de grosses sommes dans une entreprise. « Ces fameuses coquettes qui dévorent et engloutissent en peu de temps les plus gros patrimoines » (Lesage).

◆ (Sujet chose) Absorber, épuiser. « Villa et château eussent englouti plus que le revenu total des Genillé » (Romains).
 

3/  (XVe) Faire disparaître brusquement en noyant ou submergeant. Séisme qui engloutit une ville. « Les uns, habitants de la terre sèche, se sont vus engloutis par des déluges » (Cuvier).

▫ PRONOM. Un navire qui s’engloutit. ➙ s’abîmer, couler, sombrer.

▫ Une vallée engloutie dans un lac. « Quand le dernier cercle de l’eau se ferme sur un navire englouti » (Suarès).

◆ FIG. POÉT. « Le temps nous engloutit » (Chateaubriand).

FLUIDE

[flɥid ; flyid] adjectif et nom masculin

ÉTYM. XIVe ◊ latin fluidus, de fluere → fluer

I /  Adjectif
 

1/  VX Liquide. « Le sang, véhicule fluide » (La Fontaine).
 

2/  MOD. Qui n’est ni solide ni épais, coule aisément. Huile très fluide. Pâte fluide. ➙ clair.
 

3/ (XVIe) PAR MÉTAPH. Ou FIG. Qui coule avec facilité et harmonie. Style fluide. ➙ 1. coulant. « fluide comme un filet d’eau pure, un chant de flûte ruisselait dans l’ombre » (Duhamel).

▫ Souple, ondoyant. Tissu,vêtement fluide.

◆ Qui a tendance à échapper, qu’il est difficile de saisir, de fixer, d’apprécier. ➙ fluctuant, indécis, insaisissable. « En cristallisant les formes si fluides de la vie spirituelle » (Paulhan).

▫ POLIT., MILIT. Situation fluide, instable, changeante.

▫ ÉCON. Marché fluide. ➙ liquide.
 

4/  En parlant de la circulation routière, Qui se fait à une cadence et à une vitesse normales (sans embouteillages, sans ralentissements). Circulation fluide sur l’autoroute de l’Ouest.

MANGROVE

[mɑ̃gʀɔv] nom féminin

ÉTYM. 1902 ◊ mot anglais, du malais

■ BOT., ÉCOL. Formation végétale caractéristique des littoraux marins tropicaux, où dominent les palétuviers surélevés sur leurs racines. Les mangroves du sud de la Floride. « il sillonnait la mangrove du Robert où grouillaient ces crustacés » (P. Chamoiseau).

OASIS

[ɔazis] nom féminin, parfois masculin

ÉTYM. 1766 ; n. pr.1561 ◊ bas latin oasis, mot grec emprunté à l’égyptien
 

1/ Endroit d’un désert qui présente de la végétation due à la présence d’un point d’eau. « L’oasis. La tête en haut exposée au feu du ciel, les pieds dans l’eau […], les palmiers montent la garde en rangs serrés » (M. Dib). Cultures, palmeraies d’une oasis. Oasis sahariennes.

▫ PAR COMPAR. « Cette banlieue de Grenade forme comme une oasis enchantée au milieu des plaines brûlées de l’Andalousie » (Stendhal).
 

2/  FIG. Lieu ou moment reposant, chose agréable qui fait figure d’exception dans un milieu hostile, une situation pénible.➙ îlot. « Dans ce triste quatorzième siècle, le règne de Charles V est une oasis de raison » (Bainville).

ONDÉE

[ɔ̃de] nom féminin

ÉTYM. XIIIe ; « flot » XIIe ◊ de onde

■  Pluie soudaine et de peu de durée. Être surpris par une ondée. ➙ averse.

PLOUF

[pluf] interjection

ÉTYM. 1793 ◊ onomat.

■ Onomatopée évoquant le bruit d’une chute dans l’eau. ➙ ploc.

▫ SUBST. On entendit un plouf.

RUISSELER

[ʀɥis(ə)le] verbe intransitif (conjugaison 4/5/)

ÉTYM. XVIe ; ruceler 1180 ◊ de ruissel, → ruisseau
 

1/  Couler sans arrêt en formant un ou plusieurs ruisseaux, ruisselets ou filets d’eau. La pluie ruisselait sur les vitres. « des larmes ruisselèrent de mes yeux » (Proust).

◆ FIG. Se répandre à profusion. « La lumière ruisselait dans cet océan de montagnes » (Gautier). Sa perruque « dont les boucles ruisselaient pesamment sur ses épaules » (R. Rolland).
 

2/  (fin XVIe) Être couvert d’un liquide qui ruisselleLa roche « ruisselait d’eau, de grosses gouttes continues et rapides » (Zola). ➙ dégoutter.

◆ FIG. La pièce ruisselle de soleil.

SPITTANT, ANTE OU SPITANT, ANTE

[spitɑ̃, ɑ̃t] adj.

ÉTYM. Date inconnue ; mot d’orig. flamande.

◆ (Belgique). Pétillant. Eau spittante. —  Au fig. L’esprit spittant, vif, déluré.

~

Retrouvez plus d’informations sur « Dis-moi dix mots » dans les rubriques Présentation et Ressources.

Share
email list